À quelle date procéder à l’immatriculation de son activité LMNP ?

Lorsque vous commencez une activité de loueur en meublé non professionnel, il faut souscrire une déclaration de création d’entreprise ou de début d’activité par voie dématérialisée, au plus tard dans les 15 jours suivant le début de votre activité. En procédant à la déclaration en ligne, vous pouvez gagner du temps et plus de précision. 

Les avantages des démarches en ligne pour immatriculation de son activité LMNP

En procédant à l’immatriculation de son activité LMPN par voie dématérialisée, vous pourrez obtenir rapidement votre numéro Siret pour faire connaître l’existence de votre activité. Cette démarche vous permet également d’indiquer le régime d’imposition que vous avez choisie. La location meublée fait référence à la mise à disposition d’un local d’habitation comprenant des meubles. 

A lire également : La technologie de pointe est-elle vraiment au service de la sécurité de vos transactions financières ?

En d’autres termes, l’habitation intègre tous les éléments mobiliers indispensables à une occupation normale dans le locataire. Le caractère professionnel ou non professionnel de la location meublée concerne l’ensemble des locations meublées du foyer fiscal. En vous rendant sur, https://www.decla.fr/a-quelle-date-dois-je-immatriculer-mon-bien-en-lmnp/, vous pouvez vous renseigner davantage sur la date conseillée pour immatriculation de votre activité LMNP.

Les obligations relatives à la déclaration fiscale en ligne

Pour pouvoir déclarer vos revenus tirés de votre location meublée, vous devez suivre les règlements en vigueur. En procédant à la déclaration fiscale en ligne, les démarches peuvent se faire plus rapidement et de manière plus précise. En effet, en tant que loueur meublé non professionnel, vous devez accomplir certaines démarches, notamment l’obtention d’un numéro de Siret. Les personnes disposant du statut de loueur meublé non professionnel sont aussi redevables de la Contribution Foncière des Entreprises. En fonction de leur situation, ces personnes peuvent être également redevables de la cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises et la TVA.

Lire également : Appartements à vendre à Villefranche-sur-Mer : trouvez votre havre de paix !

Les conseils pour procéder correctement à la déclaration et à l’immatriculation de son activité

Voici quelques explications vous permettant d’éviter les erreurs lors de la déclaration fiscale et aussi pour choisir la date optimale d’immatriculation de votre activité LMNP.

Si le bien en question a été acheté pour être loué meublé dans la foulée, la date immatriculation doit être la même que celle de l’achat du bien. Ainsi, l’ensemble des frais d’acquisition sera pris en compte, permettant d’amortir ou de passer en charges les frais d’agence et les frais de notaire. 

En revanche, si le bien n’a pas été loué directement en meublé ou que le propriétaire y habitait avant qu’il ne soit loué meublé, la date immatriculation du bien doit être celle à partir de laquelle le propriétaire a mis le bien en location meublée. 

En ce qui concerne la déclaration fiscale de votre activité LMNP, il faut éviter de faire des erreurs en remplissant le formulaire de déclaration en ligne. Les erreurs courantes à éviter sont le fait de ne pas vérifier les informations pré-remplies. Pour les parents isolés, il ne faut pas manquer la case « T » au risque d’être surimposé.